DarkDream est un forum RPG mettant en scène une guerre sanglante entre 3 groupes de personnes : les assassins, les bohèmes et les traqueurs.
 

Partagez | 
 

 [SOLO] En quête d'indices...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin Messages : 275

MessageSujet: [SOLO] En quête d'indices...   Mer 14 Aoû - 15:36

    En quete d'indices...


    Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas rendu chez moi... Tiens j'ai dis chez moi... Etrange. Cela faisait pourtant des années que j'avais quitté, ou plutôt évacué, cette habitation. J'y serais d'ailleurs dans quelques mètres, je verrais si quelque chose a changé ou si personne n'a osé prendre possession des lieux. Il n'y avait personne dans la rue, certes elle n'était jamais bondée mais on pouvait toujours apercevoir une ou deux personnes.

    Voila je me tenais enfin devant la porte, fermé et pourrie par les années de non entretiens.


    "Finalement rien a changé..."


    En avançant vers la porte, je sentis les souvenirs remonter en moi. Le tueur serait il toujours la ? A m'attendre après tant d'année ? J'aurais dû garder une des dagues au lieu de les enterrer avec l'homme qui m'avait recueillis, j'aurais pu me défendre au moins.

    Je fis tourner la poignée de la porte dans un crissement désagréable, la porte ne s'ouvrit toutefois pas. Est-elle restée verrouillée depuis toutes ces années ? Cela voudrait il dire que personne n'a découvert mes parents morts ? Trop de questions tournaient dans ma tête... Je devais ouvrir cette porte.

    Je pris de l'élan et me jetai de toute ma force contre la porte qui céda en se brisant. Je n'aurais pu si elle n'avait pas été en si mauvais état je pense...

    En me relevant, je regardai autour moi, pensant découvrir les corps de mes parents, il n'en fût rien. Rien n'avait changé à l'intérieur. C'était plutôt étrange d'ailleurs... Même les armes que tenaient mes parents la nuit du drame n'étaient plus la.


    "Moi qui pensais trouver des indices, me voila servis..."
    "Peut être que j'en trouverais plus dans la tente si elle est encore la elle aussi..."



    Sur ces paroles, je me dirigeais vers la porte, en prenant au passage une sorte de rideaux que j'installai pour faire office de porte. Puis, je pris la direction de la fameuse tente...

    C'était la seconde fois que je faisais ce chemin, je n'y avais eu accès qu'une seule et unique fois, à cette tente. J'espère de pas avoir pris un mauvais chemin, après tout si la tente avait été délocalisé je ne le saurais jamais.

    Quelques instants plus tard, je vis la tente... Dans un état plutôt déplorable, certes. Mais elle était toujours la, avec son tissu encore plus sale et ses textures très délavés.

    Je me mis face à la tente et ne pu me retenir de penser.

    Et dire que c'est ici que mes parents se "donnaient en spectacle" pour nous permettre de survivre... Et que de plus c'est ici que j'ai aperçue le tueur pour la première fois... D'ailleurs pourquoi ne pas nous tuer sur le champs ? C'était vraiment étrange en y repensant... Le tueur nous a tous les trois à sa merci et... Il part... Pour revenir ensuite... Incompréhensible."

    Sur cette dernière pensée, j'ouvris la tente pour m'y faufiler, il n'y avait pas de fermeture spéciale, à ma connaissance aucun objet précieux n'y était entreposé, personne n'aurait pu convoiter quelque chose à l'intérieur. Enfin je pense...

    La table était toujours la, le tabouret n'avait pas bougé, le fauteuil également... Rien n'avait changé depuis que nous avions tous les trois quittaient cette tente. Etrange quand même...


    "Je pensais qu'il y aurait plus de poussière..."


    Je trouverais peut être des indices en fouillant...


    Je me mis donc à la recherche d'un objet qui aurait pu m'aider, telle une liste des clients, des carnets qui pourraient relater des impressions sur certaines personnes, n'importe quoi pourvu que ça me serve.

    J'eus beau chercher, fouiller, rien. Je me laissai retomber dans le fauteuil qui servait à mon père quand j'entendis un bruit de plancher qui craque.


    Attends... Tu viens d'entendre un plancher craquer alors que cette tente est à même le sol ?


    En sautant immédiatement du fauteuil, je ne réfléchissais plus, je poussai le fauteuil pour y découvrir une planche de bois qui remplacé une certaine partie du sol, trop petite pour être découverte avec le fauteuil par dessus. Il n'y avait aucune trace de poussière, il faut dire que le fauteuil avec son "revêtement" qui faisait office de grand couverture descendait et trainait au sol, ce qui a empêché la poussière d'y pénétrer.


    "La cachette idéale... Mais pour cacher quoi ?"


    Je délogeai la planche avec précaution, qui sait il y avait peut être un piège. Quelle ne fût pas ma surprise quand je découvris un coffret dans un petit trou qui avait été creusé sous la planche. Je remontais ce trésor avec soin, et le posa sur la table. Je regardais de nouveau le trou, il n'y avait rien de plus. En me retournant vers le coffret, je me demandais ce qu'il pouvait bien renfermer. Quelque chose qui pourrait m'aider j'espère...


    "Bon, ça suffit."


    Sur ces paroles, j'ouvris le coffret qui n'avait pas de verrou. C'est avec un air d'étonnement non dissimulé que je découvris le contenu de ce coffret.


    "Mais pourquoi cacher une arme ?!"


    Je ne pu retenir ces paroles, en effet un Desert Eagle était à l'intérieur du coffret, chargeur et balles avec.

    Je pris l'arme, la chargea et pointa devant moi avec, je testais son poids, sa mobilité et la façon dont je pourrais viser avec.


    "Pas mal..."


    Je mis l'arme entre ma ceinture et mon dos, de telle façon de pouvoir la dégainer si besoin mais je pouvais également la cacher sous les... On peut encore appeler ça des vêtements ?
    Mon attention se reporta sur le coffret, il semblait y avoir une sorte de liste, une feuille assez longue semblait être roulé en tube... Je la pris dans mes mains et la déroula de telle façon à voir si elle avait une entête...

    A la lecture de cette dernière, mon regard se figea et je me sentis paralysé. Après quelques instants je repris le contrôle. Je mis la feuille dans une de mes poches, referma le coffret, le rangea, remis la planche, replaça le fauteuil par dessus, et sortis en courant.

    J'observais les deux côtés de la rue.

    Rien à gauche, rien à droite.


    Je repris mon souffle, et partis en courant vers la sortie de la ville, il fallait que je trouve un refuge et vite...


    Je ne devais plus jamais revenir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[SOLO] En quête d'indices...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» indices sur de futurs batiments orks
» présentation Bob Solo [Validée]
» Un petit passage vers la jolie mer bleu[Solo]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DarkDream ::  :: Typia :: Les quartiers pauvres-